Logo dt
http://www.dives-toiture.fr/

 

La Bête, poème de Gérard Palès

 

 

Gérard Palès, auteur-compositeur-interprète, mais aussi (et surtout) un grand poète qui soutient notre action, nous a dédié ce poème "La Bête", qui sera désormais l'hymne de notre association.

Lisez, relisez ce poème, mettez-y le ton, accentuez les ponctuations, fermez les yeux et vous comprendrez que des paroles en disent parfois plus que ce qui est écrit.

LA  BETE

Domestique ou sauvage,

N'importe où, dans la niche,

Dans les champs, dans les bois,

Dans la maison du riche

Ou du gueux qui a froid,

A quoi pense la bête,

Comme nous, dans un corps

Composé d'un squelette ?

Effroyable rapport

Mais qu'hélas ! Je dois faire.

La bête est un mystère ?

Dans ses yeux ne reflète

Pas trop souvent d'éclats

Mais pourquoi l'on s'entête

A dire qu'elle n'a

Seulement qu'un instinct ?

Qui donc en est certain ?

Moi, je veux à tout prix

Lui trouver un esprit

Qui, bon nombre de fois,

Se montre intelligent

Avec des sentiments.

Mon coeur est en émoi

De la sentir heureuse,

De la sentir souffrir,

De la voir courageuse,

De la voir s'attendrir

Et de voir ses petits

Tout près d'elle, endormis.

Comme j'en ai pitié

Quand, devant le couteau,

Elle sait, aussitôt,

Que l'on va la tuer !

O bête, brave bête,

Notre esclave et conquête

Tu me sembles, en somme,

Pareille à un pauvre homme

Qui ne pourrait parler ?

A quoi pense la bête

Domestique ou sauvage ?

A rien, je le souhaite,

N'importe où, dans sa cage,

Dans son nid, dans sa niche,

Dans son champ, dans ses bois,

Dans la maison du riche

Ou du gueux qui a froid.

 

 Gérard Palès

(La vidéo est en page d'accueil)

Date de dernière mise à jour : 10/03/2014

Emplacement publicitaire à louer

(Bandeau de haut de page)

Faites votre promo tout en aidant l'association

Périodes de 1 semaine à 1 mois

Nous contacter au 02 31 43 90 42 ou à : soschiensetchats14160@orange.fr